AccueilFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 mon film préféré: Pirates des Caraïbes: mes passages préféré

Aller en bas 
AuteurMessage
Alys
Saphéryos
Saphéryos
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 27/10/2006

Feuille de personnage
Nom du Personnage:
Points de Vie:
250/250  (250/250)
Points de Magie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: mon film préféré: Pirates des Caraïbes: mes passages préféré   Mer 22 Nov 2006 - 21:49

On débute au début du film bien sur ! Elisabeth vient de se réveiller après avoir rêvé de sa rencontre avec Will lorsqu’elle était plus petite. Son père entre dans la chambre et lui offre une robe. Elle va l’enfiler.
Gouverneur Swann : Un homme distingué, tu ne trouve pas? Il te trouve à son goût. [Pause] Elisabeth ? Tout se passe bien ?
ES: C’est difficile à dire

GS: Il parait que c’est la dernière mode à Londres.
ES: Alors les femmes de Londres doivent avoir appris à ne pas respirer!
Trop drôle !


Ensuite, l’arrivé de Jack à Port Royal ! Il arrive sur le quai (entrée spectaculaire ! J’adore trop !) Et il commence à se diriger vers la terre ferme. Là, arrive le responsable du quai (enfin je pense !)
Responsable : Et vous là, une minute. Ca coûte un shilling d’amarrer son bateau à quai. Et j’aurais besoin de votre nom.

JS : que diriez vous de trois shillings, et on oublie le nom.

R : Bienvenue à Port Royal Monsieur Smith.

Et ensuite, Jack va un peu plus loin et il vole une bourse ! Trop bien !


Jack arrive sur le quai où se trouve l’Interceptor. Et bien sur, c’est là qu’on voit Murtog et Mulroy.
Murtog : Le quai est strictement fermé au civils

JS : J’en savais rien. Je vous demande pardon. Si j’en vois un, je vous préviens immédiatement.
Et il se dirige vers la droite, style, il a pas compris que le civil c’est lui !


Norrighton invite Elisabeth à s’éloigner de la foule pour lui parler.
Commodor Norrighton : Vous êtes devenu une femme parfaite Elisabeth
ES : J’ai le souffle coupé !
CN : Oui, je suis un peu nerveux moi-même.

Et Elisabeth tombe. Il a vraiment rien compris ce commodore !


Nous revoilà sur le quai de l’Interceptor, Jack vient de sauver Elisabeth et Norrighton et le gouverneur sont arrivés. Jack et James se sont serré la main et Norrighton vient de découvrir qu’il s’agit de Jack Sparrow. Il examine les ‘’effets’’ de Jack.
CN : Vous êtes sans nul doute le pirate le plus pitoyable dont on m’ait parlé.
JS : Au moins on vous a parlé de moi !

J’adore trop cette réplique ! Trop trop drôle !


Jack vient de récupéré ses effets par l’intermédiaire d’Elisabeth. Elle est toujours ‘’prisonnière’’ des chaînes de Jack
JS : Chers amis, Milady que cette journée demeure celle où vous avez faillit capturer le Capitaine Jack Sparrow !

J’adore comment il dit à la fin ‘capitaine Jack Sparrow’ C’est trop drôle !


Will rentre à la forge et voit monsieur Brown avachi sur une chaise, endormi.
WT : Tu n’a pas bougé d’un pouce.

Puis il regarde vers la droite et voit un marteau
WT : Toi en revanche tu a bougé !


Pendant le duel entre Will et Jack, dans la forge.
JS : Qui forge tout ça ?
WT : C’est moi ! Et je m’entraîne avec trois heures par jour !

JS : Tu ferais mieux de te trouver une fille mon gars ! [Pause] Ou, la raison pour laquelle tu t’entraînes tant, c’est que tu en as trouvé une. Sauf qu’en fait t’es incapable de combler la dite femelle. T’es pas eunuque par hasard ?

Et là, le petit regard vers le bas de Jack ! Trop bien ! La réplique inventée par Johnny... trop trop fort!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys
Saphéryos
Saphéryos
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 27/10/2006

Feuille de personnage
Nom du Personnage:
Points de Vie:
250/250  (250/250)
Points de Magie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: mon film préféré: Pirates des Caraïbes: mes passages préféré   Mer 22 Nov 2006 - 21:49

A la fin de duel, Jack vient de remporter le duel
WT : Tu as triché !

JS : Pirate !
Super bien !


Jack est étendu par terre après que M. Brown l’ait assommé. Norrighton et ses hommes arrivent.
Commodore Norrighton : Que cette journée reste dans nos mémoires comme celle où le capitaine Jack Sparrow a bien faillit nous échapper !

Génial !


Jack est en prison, le Black Pearl arrive
JS : Je connais ces cannons ! C’est le Pearl !
Prisonnier : Le Black Pearl ? Je connais sa légende. Il bombarde navires et campements depuis près de dix ans. Il ne laisse jamais de survivants.

JS : Pas de survivants ? Comment les légendes prendraient forme dans ce cas là ?

A bas oui ! Bonne question !


Pendant la bataille entre les pirates et les soldats de Port Royal, Will est sorti et commence à défendre sa terre. Et c’est la qu’un grand pirate baraqué arrive et le prend avec une sorte de crochet.
Pirate : Dits moi au revoir !

Et là, la terrasse de la maison devant laquelle ils sont s’effondre et le pirate est emporté par l’éboulement.
WT : Au revoir !
Moi j’adore !


Will a libéré Jack. Celui-ci l’emmène sous un pont et regarde l’Intrépide.
WT : On va voler le navire ? Ce navire ?

JS : Réquisitionner. On réquisitionne ce bâtiment. Terme nautique.
La façon dont il le dit, c’est trop bien !

Toujours au même endroit, un tout petit peu plus tard.
WT : Je mourrais pour elle.
JS : Tant mieux ! Me voilà rassuré !
Super !


Jack et Will sont sous l’eau avec une barque au-dessus de la tête pour respirer.
WT : Ou bien c’est de la folie, ou bien c’est du géni !

JS : Ce qui est étonnant c’est que souvent ces deux qualités vont ensemble.
Ça c’est bien vrai !


Jack et Will arrivent sur l’Intrépide.
JS : Fiston, je suis le capitaine Jack Sparrow, ça te va ? (en anglais, il dit ‘Savy ?’ c’est trop bien !)
(la tête de will dérière trop drole!)
Voilà ! j’adore !


Norrighton est sur le pont, et il voit que Will et Jack sur l’Intrépide
Norrighton : C’est décidément le pirates le plus pitoyable que j’ai jamais vu.


Un peu plus tard, Jack et Will s’en vont sur l’Interceptor.
Soldat : C’est sûrement le meilleur pirate que j’ai jamais vu !

Norrighton : Il semblerait en effet.
Tout le monde n’a pas le même avis sur les capacités du capitaine ! Mais finalement, tut le monde tombe d’accord ! Il est génial !


Jack et Will sont en mer, Will vient de raconter qui était son père et Jack lui dit qu’il le connaissait et que c’était un bon pirate. Will menace Jack et ce dernier tourne la barre, la voile tourne en même temps et Will se retrouve suspendu au-dessus de la mer.

JS : Etre à la hauteur, ou ne pas être à la hauteur. Par exemple, tu peux accepter que ton père était un bon pirate et un homme bien ou tu ne peux pas. Mais t’as la piraterie dans le sang mon gars et un jour faudra bien que tu t’y fasse. Et moi par exemple, je peux te laisser te noyer mais je ne pourrais jamais amener ce bateau à Tortuga par mes seuls moyens, compris ?
Il le ramène sur le bateau.
JS : Alors, est-ce que tu peux naviguer sous les commandements d’un pirate ? Ou pas ?
WT : Tortuga ?

JS : Tortuga !

La façon dont il le dit, j’adore trop ! Surtout en anglais, Johnny est vraiment trop fort !


Jack et Will arrive à Tortuga. Jack demande son avis à Will
JS : Qu’est-ce que t’en dit ?
WT : Je dit qu’on va empester.

Trop drôle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys
Saphéryos
Saphéryos
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 27/10/2006

Feuille de personnage
Nom du Personnage:
Points de Vie:
250/250  (250/250)
Points de Magie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: mon film préféré: Pirates des Caraïbes: mes passages préféré   Mer 22 Nov 2006 - 21:50

Jack vient de réveiller Gibbs à coup de saut d’eau. Il lui propose de boire un verre, Gibbs accepte et ils s’apprêtent à y aller. C’est à ce moment là que Will jette à son tour un seau d’eau sur Gibbs.
Gibbs : T’es malade ! J’étais déjà réveillé !

WT : C’était pour l’odeur.
C’est vrai que dormir avec des cochons… Pour l’anecdote, dans les commentaires de Keira Knightley et Jack Davenport, arrivé à cette scène ils disent ‘le blaireau et les cochons !’ En fait, celui qui fait Gibbs a été surnommé le blaireau !


Gibbs a trouvé un équipage pour Jack, ils sont donc rassemblé sur le quai et Jack fait son inspection.
Gibbs : Un régal pour les yeux capitaine. Tous de bon et fidèles loups de mer. Ils valent tous leur pesant de gros sel. Et tous cinglé en plus.
WT : Alors c’est ça ton équipage vigoureux ?
JS : Toi marin.
Gibbs : Cotton monsieur.
JS : M. Cotton. Avez vous la force moral d’obéir aux ordres et de rester stoïque face au danger et à ne mort certaine ? M. Cotton, répondez-moi.

Gibbs : Oh, il est mué monsieur. Ce pauvre diable a eu la langue coupé et il a appris au perroquet à parler à sa place. Dieu seul sait comment.

JS : Perroquet de M. Cotton, même question.
Perroquet : Vent dans les voiles, vent dans les voiles.
Gibbs : En fait, on suppose que ça veut dire oui.
JS : Evidemment ! Satisfait ?
WT : Tu m’as prouvé que se sont des malades.
Ça c’est bien vrai ! Autre anecdote, vous savez que Johnny a eu un mal fou à dire sa réplique ‘Avez vous la force moral d’obéir aux ordres et de rester stoïque face au danger et à ne mort certaine ?’ Et oui ! Dans le bêtisier, on le voit qui recommence au moins trois fois ! Mais bien sur, il a du en faire d’autre je suppose !


Toujours sur le quai, Jack vient de remarquer Ana Maria.

JS : Ana Maria !
Elle le gifle une première fois.
WT : Je suppose que tu ne la méritais pas non plus ?
JS : [color:edbb=yellow:edbb]Si, je la méritais celle là.

Ana Maria : Tu as volé mon bateau !
JS : Non je l’ai…

Une autre gifle !
JS : … emprunté, emprunté sans ta permission. Mais j’avais l’intention de te le rapporter prochainement
AM : et je l’attends encore !
JS : Je t’en donnerai un autre !
AM : J’y compte bien.
WT : Et un beaucoup mieux !
JS : Et un beaucoup mieux !
WT : Celui là !

JS : Lequel ? Celui là ? D’accord, celui là. Ça te va ?
AM : Ouais !
J’adore en anglais car il répète plein de fois ‘one’, je vous explique, ils disent : ‘‘a better one ! A better one ! That one! What one? Hi, that one.’’ C’est trop bien!


Tout le monde est sur l’Interceptor. Will demande à Gibbs comment il a connu Jack. Gibbs lui apprend que Jack était le capitaine du Black Pearl mais que Barbossa a pris sa place et l’a abandonné sur une île.
WT : Comment Jack a quitté l’île ?
Gibbs : Je vais te le dire. Il a fait la planche à quelques encablures et il est resté trois jours et trois nuits le temps que la plupart des créatures de la mer se soient habituées à sa présence. Et le quatrième jour, il s’est amarré à un couple de tortues et il les a ficelées pour se faire un radeau.
WT : Il a ficelé un couple de tortues ?
Gibbs : Oui, des tortues de mer.
WT : Avec quoi il a fabriqué la ficelle ?

JS : Des poils humains, ceux de mon dos.
Bien sur, on n’y croit pas vraiment à son histoire !


Jack et Will sont dans une barque et ils se dirigent vers la grotte pour sauver Elisabeth. Jack a dit à Gibbs de respecter le code et Will lui demande ce que ça veut dire.
JS : Le code des pirates. Tout homme qui ne reste pas en place, reste sur place.
WT : Pas de héros parmis les voleurs, c’est ça.
JS : Tu as une vision tellement noire sur les pirates que tu as l’air bien parti pour en devenir un. Tu as fait évader un prisonnier, réquisitionner un vaisseau de la flotte, voguer au large de Tortuga et tu es totalement obsédé par les trésors.

WT : C’est complètement faux. Je ne suis pas obsédé par les trésors.
On aurait pu penser qu’il démentirait le fait qu’il ne deviendra pas un pirate. Mais non ! Il dit juste qu’il n’est pas obsédé par les trésors.


Will vient de sauver Elisabeth, les pirates se lancent à leur poursuite. Ils voient Jack qui vient de se réveillé.
Pintel : Toi ? Tu devrai être mort depuis longtemps.
JS : Chui pas mort ?
Il se retourne, mais est bloqué par les pirates qui pointent leurs armes sur lui. Il se retourne vers Pintel, mais c’est le même scénarios.
JS : Pourlie… pourlaliluu… pourri… pouliche… poulpe…
Ragetti : Pourparler ?
JS : Oui, voilà ! Pourparler, pourparler !
Pintel : au diable les misérables têtes d’œuf qui ont inventé le Pourparler.

JS : C’est sûrement les Français.
J’adore trop trop !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys
Saphéryos
Saphéryos
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 27/10/2006

Feuille de personnage
Nom du Personnage:
Points de Vie:
250/250  (250/250)
Points de Magie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: mon film préféré: Pirates des Caraïbes: mes passages préféré   Mer 22 Nov 2006 - 21:50

Toujours dans la grotte, Jack est ‘prisonnier’ des pirates. Barbossa arrive.
Barbossa : Par l’enfer, comment as tu réussi à quitter cette île ?
JS : Quand tu m’a voué à la mort sur cette île maudite, ce pâté de sable, tu as oublié un truc primordial camarade. Je suis le capitaine Jack Sparrow !

Barbossa : Ne compte pas sur moi pour refaire la même erreur aujourd’hui. Les gars, vous vous souvenez tous du capitaine Jack Sparrow ? Tuez le.

Tous se préparent à tirer.
JS : Le sang de la fille n’a rien donné hein ?
Barbossa : Ne tirez pas.
Et là, on voit Pintel, très mécontent ! J’adore la tête qu’il fait !


Pendant la bataille entre le Black Pearl et l’Interceptor. Will est bloqué sous le pont, Jack vient de revenir sur l’Interceptor et Elisabeth remarque que Will est bloqué sous le pont. Le singe vient de récuperer le médaillon
ES : Will
WT : Elisabeth
Jack voit le singe retourné sur le Black Pearl
JS : Le macaque !
Ils arrivent devant Barbossa.
Barbossa : Merci du fond du cœur Jack.
JS : Oh, derien !
Barbossa: Pas toi! C’est le singe qu’on a appelé Jack.
Johnny fait une tête trop drôle !


L’Interceptor vient d’exploser, Will vient de faire son apparition et va parlementer avec Barbossa.
WT : Je vous dit de la libérer. (il parle d’Elisabeth bien sur !)
Barbossa : Oui mais tu n’as qu’une seule balle et nous ne pouvons pas mourir !
JS : [color=yellow]Je t’en pris, ne fait pas de bêtise…

WT : Vous ne pouvez pas, moi si.
JS : …dans ce genre là.
Barbossa : Qui est tu donc ?
JS : Personne, c’est personne. Un lointain cousin germain neveux d’une tante au deuxième degré. Comme chanteur il est divin ! Un enuque !
Encore la réplique de l’enuque, trop drôle !


Un tout petit peu plus tard.
Barbossa : Quelles sont vos revendications monsieur Turner ?
WT : Libérez Elisabeth !
Barbossa : Ça je crois qu’on a compris. Y a-t’il autre chose ?
Jack fait des signes pour lui dire de les libérer eux aussi !
WT : Et l’équipage, faut pas lui faire de mal.
Barbossa : C’est d’accord !
C’est pas tout à fait la réponse qu’attendait Jack !


Jack qui dit pour la première fois, et qui le répétera plusieurs fois après.
JS : Je t’ai toujours eu la bonne !
Trop bien !


Jack va subir le supplice de la planche.
JS : J’espérait vraiment qu’on avait dépassé tout ça.
Barbossa : Jack, Jack ! N’as tu rien remarqué ? C’est le misérable îlot dont nous t’avons fait gouverneur lors de notre dernier voyage !
JS : J’avais remarqué.
Trop marrant

Jack et Elisabeth viennent d’arriver sur l’île.
JS : Le Black Pearl est loin. Et à moins d’avoir un gouvernail et des voiles sous votre jupon… ce qui m’étonnerai… le jeune monsieur Turner sera mort bien avant que vous ne le retrouviez.


Jack vient de sortir de la cale où est entreposé le rhum des contrebandiers et d’expliquer comment il s’était échapper la première fois.
ES : Vous avez passé trois jours allongé sur une plage à boire du rhum.
JS : Bienvenue aux Caraïbes mon ange.

J’adore cette scène ! Johnny est vraiment trop bien !


C’est la nuit, Jack et Elisabeth viennent de chanter autour du feu et se sont assit pour boire.
ES : Jack, ça a du être épouvantable pour vous d’être prisonnier sur cette île.
JS : Oh oui ! Mais la compagnie est infiniment meilleur que la dernière fois et la vue est absolument imprenable ! (le temps qu’il dise ça, il a passé sa main autour des épaules d’Elisabeth et son regard est très légèrement baissé, si vous voyez ce que je veux dire !)
ES : Monsieur Sparrow ! Je n’ai pas encore l’impression d’avoir bu assez de rhum pour tolérer un tel discours !
C’est trop trop drôle !


Jack vient de se réveillé et il voit Elisabeth qui fait un grand feu avec le rhum et les palmiers.
JS : Non, y faut pas ! Arrêtez ! Y faut pas ! Qu’est-ce que vous faites ? Vous avez brûlé nos provision, l’ombrage, le rhum !
ES : Oui, on a plus de rhum !
JS : Pourquoi on a plus de rhum ?
ES : Tout d’abord parce que c’est une boisson indigne qui fait de l’homme le plus respectable un fripon de bas étage. Ensuite, cette fumée monte à plus de 300 mètres et je sais que toute la flotte royale me recherche en ce moment. Croyez vous qu’il n’y ait pas le moindre risque qui leur échappe.
JS : Mais pourquoi on a plus de rhum ?

ES : Attendez capitaine Sparrow. Accordez moi une heure ou même deux, ouvrez l’œil et vous verrez des voiles blanches apparaître à l’horizon.
Jack sort son pistolet et fait mine de tirer sur elle. Puis il se résigne et part marcher sur la plage.
JS : Ça a du être épouvantable d’être prisonnier ici, Jack. Ça a du être épouvantable ! Bah ça l’est maintenant !
Là, il voit une barque qui arrive.
JS : Elle va être invivable après ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys
Saphéryos
Saphéryos
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 27/10/2006

Feuille de personnage
Nom du Personnage:
Points de Vie:
250/250  (250/250)
Points de Magie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: mon film préféré: Pirates des Caraïbes: mes passages préféré   Mer 22 Nov 2006 - 21:51

Elisabeth vient de dire oui à la proposition de Norrington, tout le monde est surpris sauf Jack !
JS : Un mariage. J’adore les mariages ! Tournée générale !
Je sais, qu’on le mette au fer c’est ça ?


Trop marrant !


Jack vient d’exposer son plan à Norrington : il va aller voir Barbossa et entraîner ses hommes dehors pour que les hommes de Norrington puissent les tuer. Bien sur, il ne leur a pas dit qu’ils étaient maudits.
JS : Qu’est-ce que vous avez à perdre.
Norrington : En tout cas, rien que je ne puisse regretter !
J’adore !

Elisabeth va être enfermé dans la cabine de l’Intrépide.
Gillette : Désolé mais c’est pour votre sécurité.
ES : Je me fiche des ordres du commandant ! Il faut que je le prévienne. Les pirates sont maudits. On ne peut pas les tuer !
Gillette : Ne vous en faites pas. Il a été informé de ça. Une petite sirène a fait plouf et lui a raconté toute l’histoire !
Mais bien sur !



Jack arrive dans la caverne des pirates.
Barbossa : Ce qui commence dans le sang, doit finir…
Il aperçoit Jack.
WT : Jack ?
Barbossa : C’est impossible.
JS : Non, improbable.
WT : Où est Elisabeth ?
JS : Elle est saine et sauve comme je te l’ai promis. Et elle est prête à épouser Norrington, comme elle a promis. Et toi, tu vas mourir pour elle, comme tu l’as promis ! Nous sommes tous des hommes d’honneur tu voit ! Excepté Elisabeth qui est en fait, une femme !
J’aime trop cette réplique !


Barbossa s’apprête à exécuter Will.
JS : Je ne crois pas que tu veuilles faire ça l’ami !
Barbossa : Détrompe toi, j’en ai l’intention.
JS : Ton compte est bon !
Se mettre dans la peau de Barbossa, c’est pas mal !


Murtog et Mulroy sont dans une barque avec Norrington, ils attendent les pirates.
Murtog : Et on fait quoi là ?
Mulroy : Les pirates se ramènent, au dépourvu et au débotté, on les prend dans un feu croisé et on les envoie dire bonjours au diable.
Murtog : Je sais pourquoi on est ici. Ce que je demande, c’est pourquoi on est pas en train de faire ce que monsieur Sparrow a dit qu’on devait faire. Avec les canons et tout ça ?
Norrington : Justement parce que c’est Sparrow qui nous l’a dit.

Murtog : Il aurait pas dit la vérité ?
Pour une fois, Jack à dit la vérité, mais… une vérité incomplète !


Jack expose son plan à Barbossa. Il se trouve devant le coffre.
JS : Lever une malédiction est une chose que l’on ne doit pas faire au bon moment.
Il prend une poignée de pièce
JS : Par exemple, après avoir tué les hommes de Norrington. De les avoir tué… jusqu’au… dernier.
Il cache une pièce dans sa manche.
WT : Tu prépare ça depuis le premier jour, depuis que tu sais comment je m’appelle.

JS : Oui !
Barbossa : Je veux 50% de ton butin.
JS : 15
Barbossa : 40

JS : 25. Et je t’offre un chapeau, un chapeau énorme. Commodore.
Le chapeau bien sur !


Les pirates sortent, Ragetti et Pintel se retrouve dans une barque pour faire diversion.
Ragetti : On fait la même chose que ce que les grecs ont fait à Troie. Sauf qu’ils étaient dans un cheval pas dans des robes. Un cheval de boi. Youhou !

Pintel : Arrête ça. Je me sens déjà assez ridicule.
Ragetti : Je te trouve chouette ?
Pintel : Tu me trouve chouette hein ?
Et il commence à lui taper sur la tête avec son ombrelle.


Retour dans la grotte. Jack observe avec attention les objet que les pirates ont amassé.
Barbossa : Je dois l’avouer Jack, je pensais te connaître. Mais il s’avère que tu es un homme très imprévisible.
JS : Moi, je suis malhonnête. Et on sais qu’un homme malhonnête le restera quoi qu’il arrive. Honnêtement, c’est les hommes honnêtes dont il faut se méfier parce qu’on ne peut jamais prévoir à quel moment ils feront un truc incroyablement… stupide

Moi j’adore en anglais, ça donne : I’m dishonest. And a dishonest man you can trust to be dishonest. Honestly, it’s the honest ones you want to watch for. You can never predict when they’re going to do something incredibly... stupid.


Pendant le duel entre Jack et Barbossa. Ce dernier lache son sabre.
Barbossa : Tu ne peux pas me battre Jack.
Jack le transperce avec son épée, Barbossa soupir puis la retire et transperce alors Jack.
(moi, la première fois que l’ai vu, j’avais oublier qu’il avait pris une pièce et j’ai cru qu’il allait mourrai. En plus, j’ai eu l’impression que ça durait vachement longtemps !)
Jack recule dans la lumière.

Jack : Très intéressant. J’ai pas pu résister l’ami.
Et c’est reparti pour le duel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys
Saphéryos
Saphéryos
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 27/10/2006

Feuille de personnage
Nom du Personnage:
Points de Vie:
250/250  (250/250)
Points de Magie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: mon film préféré: Pirates des Caraïbes: mes passages préféré   Mer 22 Nov 2006 - 21:51

Jack court et Barbossa se cogne contre la roche.
JS : Désolé !
Il continuent un peu puis Barbossa se retrouve au sol.
Barbossa : Et maintenant Jack Sparrow. Sommes nous deux immortels condamné à un combat épique jusqu'au trompette céleste du jugement dernier.
JS : Tu pourrais aussi te rendre !
J’adore !


Elisabeth est dans une barque, elle part toute seule aider Will pendant que les autres partent avec le Black Pearl
ES : Maudits pirates !
Ragetti voit le bateau partir
Ragetti : C’est normal que le bateau s’en aille ?
Pintel : Ils nous volent notre navire !
Ragetti : Maudits pirates !
Ça fait beaucoup de pirates tout ça !


Dans la grotte, Will se bat contre deux pirates à la fois, Elisabeth arrive.
Pirate : Je vais t’apprendre ce que ça fait de souffrir.
ES : Vous aimez souffrir ? Essayez de porter un corset !
Puis elle voit Jack et Barbossa.
ES : De quel côté est Jack ?
WT : Ça dépend des moments !
Trop drôle !


Moment dramatique : Barbossa pointe son arme sur Elisabeth, on ne voit que son visage (à Elisabeth), un coup de feu part.
Barbossa : Dix ans que tu traînes ce pistolet et tu gâche ta seule balle.
WT : Il ne l’a pas gâché.
Et il lâche sa pièce et celle de Jack dans le coffre.
Barbossa lâche son sabre, ouvre sa chemise.
Barbossa : J’ai froid… C’est froid…
En anglais, ça fait mieux, il dit I feel… cold. Ça rend mieux !


Jack, Will et Elisabeth sont toujours dans la grotte. Jack fouille dans l’or pendant qu’Elisabeth rejoint Will.
ES : On devrait retourner sur l’Intrépide.
WT : Votre fiancé aimerai vous savoir saine et sauve.
Elisabeth s’en va, Jack arrive.

JS : Si tu voulais attendre le bon moment pour lui parler, c’était là. Est-ce que tu pourrais avoir l’extrême obligeante de me raccompagner sur mon navire ?
On les voit alors dans une barque, Will rame.
ET : Je suis navré Jack.
JS : Ils ont fait ce qu’ils croyaient devoir faire. On ne peut pas en demander plus que ça.
Le pauvre Jack, délaissé !


La pendaison de Jack.
Orateur : Jack Sparrow. La cour proclame...

Il continue à parler, gros plan sur Jack.
JS : Capitaine. Capitaine Jack Sparrow.
Super drôle !


Will vient d’aider Jack à s’enfuire. Elisabeth vient de dire qu’elle choisissait Will.
Jack voit alors le perroquet de monsieur Cotton.
JS : Bien ! Je dois dire que tout cela me semble très plaisant.
Il s’apporte du gouverneur Swann
JS : Je crois qu’on a fait des progrès spectaculaires, spirituels, écuméniques, grammaticaux.
Il s’approche de Norringhton.
JS : Et je veux que tu sache que je t’ai toujours soutenu l’ami. C’est pas des blagues.
Il commence à se dirriger vers la falaise. Puis il se retourne.

JS : Elisabeth, ça n’aurais jamais marché entre nous chéri. J’en suis navré.
Il fait une tête désespéré et Elisabeth le regarde avec un air interrogatif.
JS : Will, le chapeau, magnifique !.

Il recule vers le bord.
JS : Que ce jour reste dans vos mémoires comme celui où vous avez faillit…
Il tombe.
Gilette : Quel idiot, il ne pourra pas échapper à la corde…
J’adore vraiment trop ce passage ! Jack est trop drôle !

Tout le monde s’en va, il ne reste que Will, Elisabeth et son père.
Gouverneur : Alors c’est là le chemin que tu as choisit ? Après tout, c’est un forgeron.
ES : [color:0b00=yellow:0b00]Non… c’est un pirate.

Et le premier baiser du film, trop belle cette scène !

Retour sur Jack, il vient de remonter à bord du Black Pearl, et il se retrouve assis au pieds de Gibbs.
JS : [color:0b00=yellow:0b00]Je croyais t’avoir demandé d’appliquer le code.
Gibbs : Bah, on s’est dit que c’était rien d’autre qu’une sorte de guide après tout.
Jack se relève, Cotton lui tend son tricorne.
JS : Merci.
Anamaria : Capitaine ! Le Black Pearl est à vous.
Jack s’approche du gouvernail, l’air pensif. Puis il relève la tête, regarde furtivement l’équipage et reprend un ait sérieux.
JS : Au travail tas de chiens galeux. Tous à vos postes. En avant, toutes voiles dehors.
Tout le monde s’en va, et Jack se retrouve seul devant son gouvernail.
JS : En route, offre moi ton horizon…
Puis il sort son compas, tourne un peu le gouvernail et se met à fredonner.

JS : nananana… Des maudit pirates. Trinquons mes jolis yo ho !
Et j’adore comment ça finit ! Il finit sa phrase, ferme son compas et c’est le générique avec la musique et tout. J’adore trop !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys
Saphéryos
Saphéryos
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 27/10/2006

Feuille de personnage
Nom du Personnage:
Points de Vie:
250/250  (250/250)
Points de Magie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: mon film préféré: Pirates des Caraïbes: mes passages préféré   Mer 22 Nov 2006 - 21:52

bon, aors, la suite:

Maintenant que le film est finit, on va passer au bêtisier (dans le DVD collector). Johnny a eu beaucoup de mal à dire une réplique ! Il s’agit de la scène où il recrute un équipage à Tortuga. Il est devant M. Cotton.
JS : Avez vous le courage et la force d’obéir aux ordres et… Je t’aime mec.
Une autre fois ?
JS : Avez vous le courage et la force…
Une dernière ?
JS : Avez vous le courage et la force d’obéir aux ordres et… Je hais cette réplique. Je vais tuer le scénariste.
Bien sur, tout cela a vraiment été dit par Johnny Depp et il a eu beaucoup de mal a réussir cette prise.

Toujours dans le bêtisier, sur le tournage d’une scène qui a été coupé. Elisabeth et Norringhton sont sur le pont de l’Intrépide. Elisabeth vient d’être sauvée de l’île et elle vient de dire à Norringhton qu’elle va l’épouser.
Très sérieuse ES : Puis-je me vêtir ? Ou serais-je nue jusqu’aux chevilles tout du long ?
Quelques seconde puis Jack Davenport éclate de rire.
Norringthon : cheville tout du long ?
On entend pleins de rires qui viennent des gens présent sur le plateau. Tout le monde rigole !

Maintenant, je vais vous expliquer un truc. Sur le tournage, Lee Arenberg alias Pintel a tourné une sorte de journal de bord. Et donc, on le voit avec Johnny derrière lui. Ils sont vachement près de la camera et ça fait gros plan.

Lee : Capitaine Jack Sparrow. Pourquoi l’avoir laissé filler?
Johnny : Je sais…
Lee : Il est bien plus drôle que Barbossa !
Johnny : Je sais !

Toujours dans le bêtisier. Johnny tourne la scène avec Murtog et Mulroy sur le quai de l’Interceptor.
Murtog : Qu’en pensez vous ?
JS : Je ne comprend pas cet homme désolé.
Et ils font tous une tête trop drôle !

Maintenant, on passe aux scènes coupées. Will vient de libérer Jack de sa prison et ils s’apprêtent à partir.
JS : Pas sans mes effets.
WT : Tu aurais pu me tuer avant mais tu n’a pas voulut t’en servir.
Jack pointe son pistolet sur Will
JS : Es-te en train de me dire que c’était une erreur ? quand on n’a qu’une seule balle mieux vaut attendre le moment opportun. Et il n’est pas arrivé. Pas encore.
En fait, là, quand on regarde le film en anglais, on remarque que Jack dit « opportun moment » plusieurs fois et toujours dans des moments bien choisit qui font comprendre à Wil qu’il va se passer quelque chose. Comme par exemple quand Barbossa tient Will dans la grotte et que Jack prend les pièce. Là il dit qu’il faut que Will soit tué au moment opportun. En français ça veut rien dire mais en anglais, on comprend un peu mieux que Jack donne des indices à Will.


Maintenant, une petite improvisation. Wil vient de sauver Elisabeth des pirates et Jack vient d’être découvert par les pirates. Ils essaye de dire Pourparler et dit que se sont les français qui l’ont inventé.
Pintel : Maudits soient les têtes d’œuf qui ont inventé les pourparler.
JS : Ce sont les français. Une langue latine bien sur. Les inventeur de la mayonnaise.
Pintel : J’aime la mayonnaise.
JS : c’est dommage. Les français sont obsédés par la raison. Ce sont des raisins humiliés, en fait, quand on y réfléchi bien.
Pintel : Je ne sais pas.
JS : Incroyable. Les français sont des eunuques. Tous.
Pintel : Ce n’est pas vrai.
Ragetti : Je sortais avec un eunuque.
JS : Je vais chercher mon manteau.
Ca ne veut pas dire grand chose mais à les regarder, c’est trop drôle !


Jack et Elisabeth sont abandonnés sur l’île. Elisabeth vient de faire le tour de celle-ci et se retrouve au point de départ, devant Jack qui est en train de nettoyer son pistolet.
JS : Elle n’est pas si grande que ça, si ?
ES : Si vous voulez me tuer, faite le sans tarder.
JS : Y a-t-il un problème mademoiselle Swann ?

ES : Vous alliez tout dire sur Will à Barbossa en échange d’un bateau.
JS : Un bateau serai utile. Le fait est que je n’allais pas parler de ce fichu Will à Barbossa. Tant qu’il n’était pas au courrant, j’avais de quoi marchander, ce qui n’est plus le cas grâce à ce fichu Will.
ES : Oh.
JS : Oh.
ES: Il a risqué sa vie pour nous sauver.
Jack se lève et commence à se diriger vers les palmiers.
JS : Ah !
ES : Il faudrait qu’on essaye de le sauver !
JS : Allez y ! Vous me raconterez.
Trop trop drôle, franchement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys
Saphéryos
Saphéryos
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 27/10/2006

Feuille de personnage
Nom du Personnage:
Points de Vie:
250/250  (250/250)
Points de Magie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: mon film préféré: Pirates des Caraïbes: mes passages préféré   Mer 22 Nov 2006 - 21:52

Toujours sur l’île quelques instants après.
JS : Bienvenue aux Caraïbes mon ange !
Ils retournent sur la plage, Jack a deux bouteille de rhum à la main.
ES : Alors les autres histoires sont-elles vraies ?
JS : Vraies ?
Là, il lui montre son bras droit avec le P marqué au fer rouge puis il relève sa manche gauche et on voit une autre blessure, on dirait qu’il a les veines toutes gonflées ou un truc dans le genre.

Et après, il écarte sa chemise de son épaule droite et on voit comme deux cicatrices de balles. Trop horrible !

JS : Rien n’est vrai.
Il s’assoit.
JS : Nous avons un mois, peut être plus. Gardez un œil sur l’horizon et nous aurons des chances.
ES : Et Will ? Nous devons faire quelque chose.
JS : Vous avez entièrement raison.
Il fait rouler l’une des bouteille de rhum aux pieds d’Elisabeth puis il ouvre la deuxième et la lève comme pour porter un toast.
JS : Bonne chance à toi Will Turner.
Elisabeth s’assoit à côté de Jack et ouvre sa bouteille à son tour.
ES : Trinquons mes jolis yo ho.

JS : Qu’avez vous dit Elisabeth ?

ES : Mademoiselle Swann. Rien. C’est une chanson que j’ai apprise petite quand mon rêve était de rencontrer un pirate.
JS : Chantez la.
ES : Non !
JS : Allez y on a le temps. Allez y.
ES : Non ! Il faudrait que je boive bien plus que ça.

JS : Beaucoup plus ? (How much more ?)
Et il la regarde d’un air trop drôle!

Elisabeth et Jack sont sur l’Intrépide. Elisabeth a accepté de se marier avec Norringhton et ils voguent vers l’île de la Muerta. Jack et Elisabeth sont tout les deux.
ES : Vous ne lui avait pas parler de la malédiction.
JS : Vous non plus j’ai vu.
ES : Il n’aurait pas pris le risque.
Jack se tourne vers elle (jusque là, ils regardaient la mer) et il sourit.
JS : J’aurais pu le saouler !
Elle se tourne vers lui, un peu indignée.
JS : Ne vous méprenez pas mon ange. J’admire ceux qui sont prêts à faire le nécessaire .
ES : Vous êtes malin Jack. Mais je ne vous fait pas confiance.
Il s’approche d’elle.
JS : Deux gouttes d’eau très chères…
Norringhton arrive.
J’ai pas encore compris ce que ça pouvait vouloir dire la dernière phrase mais je me creuse la tête !


Lors de la pendaison de Jack. On voit le perroquet de M. Cotton qui est perché sur un étendard que porte Mulroy. Le perroquet lui chie dessus et il essaye de le faire partir en tournant son étendard. Murtog l’arrête d’un geste.
Murtog : Oh non ! Ca porte chance !
Il lève la tête et le perroquet lui chie aussi dessus, sur l’œil (très agréable sans doute !) Il sourit et Mulroy se tourne vers lui. Il prend un peu de merde et il se l’étale sur l’épaule qui n’avait pas été touchée la première fois . Puis ils se tournent l’un vers l’autre et ils se sourient.
C’est trop drôle à voir ! Franchement, extra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alys
Saphéryos
Saphéryos
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 27/10/2006

Feuille de personnage
Nom du Personnage:
Points de Vie:
250/250  (250/250)
Points de Magie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: mon film préféré: Pirates des Caraïbes: mes passages préféré   Mer 22 Nov 2006 - 21:53

voilà! c'est finit! Et oui! si vous voulez prendre ce texte, précisez qu'il vient de moi, car bien sur, c'est moi qui l'ai fait! Et si vous avez des photo qui correspondent à certaines scènes, n'hesitez pas à me les envoyer par Mp pour agrémenter le sujet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Falkena
Albionais
Albionais
avatar

Masculin
Nombre de messages : 111
Age : 27
Localisation : Dans des endroits sombres peu peuplés
Date d'inscription : 27/10/2006

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Falkéna
Points de Vie:
250/250  (250/250)
Points de Magie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: mon film préféré: Pirates des Caraïbes: mes passages préféré   Mer 22 Nov 2006 - 23:08

Pas mal di donc,tu nous la pas présenter mais raconter^^c'est bien avec les photos,bonne présentation du film,je crois qu'on ne peut pas faire mieux!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiba Kuroinu
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 515
Age : 27
Localisation : A côté de chez mon voisin...
Date d'inscription : 24/07/2006

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Kiba Kuroinu
Points de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Points de Magie:
850/850  (850/850)

MessageSujet: Re: mon film préféré: Pirates des Caraïbes: mes passages préféré   Jeu 23 Nov 2006 - 0:26

Oui, en effet, c'est très bien raconté !
Sinon, y'a aussi deux autres scènes que j'adore, c'est quand Jack et sur le bateau, après la dispute sur l'existence du Black Pearl, Jack leur raconte qu'il est venu pour voler un bateau et un garde dis un truc du genre :
- Dîtes nous la vérité !
L'autre garde dit :
- Je crois qu'il nous l'a dit...
Le premier :
- Non, il ne l'aurait jamais avoué...
Et là, Jack :
- Sauf si il savait que vous le croiriez pas...

Sinon, y'a aussi le moment, vers la fin, où Will embroche trois pirates et où Elizabeth mets de la dynamite dans le squelette de celui du milieu et le pousse à l'ombre, ce qui fait que la dynamite est enfermé dans son corps... Et là, le pirate dit :
- C'est de la triche !
Et ça explose...

_________________
Morscain et propriétaire d'un Evil-Wolf du nom de Tsume, d'un Phénix qui s'appelle Fumsec et d'un Aqua-Horse nommé Irukuma !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magicscreatures.dynamicforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mon film préféré: Pirates des Caraïbes: mes passages préféré   

Revenir en haut Aller en bas
 
mon film préféré: Pirates des Caraïbes: mes passages préféré
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pirates des Caraïbes 4
» Un film documentaire sur la communauté haitienne ...
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Austerlitz le film avec pierre Mondy!!!!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magics Creatures :: Autre bla-bla... :: Vos Passions :: Film-
Sauter vers: